Rouen

Référents : Xavier TÈDE et Gautier HARDY

Mail: referent.mpr@gmail.com

Les Stages de MPR

Centre régional de MPR : CRMPR Les Herbiers (Pr E. VERIN Coordonnateur DES)


Notre « C.H.U. », structure UGECAM partenaire du CHU avec 6 unités d'hospitalisation complète et de l’HDJ, y travaillent 8 médecins séniors (MPR ou rhumatologues), plusieurs assistants et 7 à 8 internes :
- Unité d’éveil de coma (Pr VERIN)
- Unité de rééducation des blessés médullaires (Dr T. LEJEAN)
- Unité de rééducation neurologique polyvalente (Dr L. TAMBOSCO)
- Unité d’appareillage (Dr A. PALACIO)
- 2 Unités de MPR ortho-traumatologie, stages lombalgiques (Drs Y. DELARUE et S. CHERIET)
- HDJ orthopédie et HDJ neurologie (Drs A. MOLINA et C. DELPOUVE) : neuromusculaire, prise en charge de déconditionnements multiples, neurologie polyvalente, appareillage complexe, réadaptation cardio-pulmonaire.
- Il existe également une unité mobile de MPR et une structure Comète (Dr P. ROPPENECK).

 

Nombreuses activités de consultations auxquelles l’Interne peut assister et participer activement :

Rachis, Orthopédie-traumatologie, Blessé Médullaire, Déglutition, Appareillage, Neurologie, Urodynamique, Isocinétisme, Consultations d’équipe mobile.

 

Nombreux gestes techniques :
Remplissage de pompe à Baclofène, blocs moteur, injection de toxine botulique. Consultations multidisciplinaires de Neuro-orthopédie, Neuro-urologie, Spasticité, Escarre, Douleur.


Important plateau technique avec 4 grandes salles de kinésithérapie (une vingtaine de MKDE), un atelier d’appareillage, balnéothérapie, orthophonie, ergothérapie (une douzaine d’ergothérapeutes), ateliers cuisine, appartements thérapeutiques, APA, neuropsychologie…

 

Particularités Rouennaises : L’étude et la prise en charge des troubles de la déglutition (Pr E. VERIN), la prise en charge de tétraplégiques ventilés au centre de MPR et la présence dans la même enceinte d’un institut régional de Médecine du Sport, conventionné accueillant plusieurs internes chaque semestre (FST ou stage libre). Le CRMPR est bordé par un parc servant de circuit de marche pour la rééducation mais accueillant également des animaux, parmi lesquels patients, accompagnants et soignants peuvent se balader. A noter : pas de MPR pédiatrique au CRMPR mais inter-CHU possible, facilité par l’interG4 (Lilles, Amiens, Rouen et Caen).

 

Déroulement du stage : les internes sont affectés à une unité selon leurs vœux en début de semestre, gèrent une salle d’environ 20-25 lits (séniors présents et 1 à 2 visites séniorisées par semaine) et peuvent assister à toutes les consultations. Pas de consultation d’internes seuls. Staffs multidisciplinaires intra-unité hebdomadaires, dans lesquels l’interne discute et oriente la prise en charge des patients en compagnie des autres intervenants. Cours et bibliographie hebdomadaire, cf. « Formation ».

 

Unité de MPR du Groupe Hospitalier du Havre – GHH (Dr Quesnel)


Situé dans le centre-ville du Havre, à 50m de l’internat, le service possède 22 lits d’hospitalisation conventionnelle (Activité MPR Neurologie, Grand appareillage, Neuro-orthopédie) ainsi qu’une importante activité d’hospitalisation de jour et de consultations externes (Appareillage, neurologie, neuro-urologie, podologie, mouvement, spasticité…) avec 1 à 2 journées d’injections de toxine botulique par semaine, des blocs moteurs, des bilans urodynamiques pour lesquels l’interne est au cœur de la consultation. Possibilité d’assurer des consultations d’interne si souhaité et en fonction de l’expérience de l’interne.
Consultations neuro-orthopédiques mensuelles (Médecins MPR, Neurologues et Chirurgiens orthopédiques), Equipe mobile pour les avis bi-hebdomadaires en services de médecine ou de chirurgie du GHH, interventions mensuelles dans les M.A.S.
Jeune équipe très dynamique de 6 médecins MPR séniors, avec une ambiance très conviviale.

 

Pôle de MPR – Hôpital de La Musse – Evreux (Dr L-A. JACQUET)


476 lits de SSR au total, pôle de MPR (5 médecins MPR, 5 généralistes avec DU de rééducation) prenant en charge la rééducation et réadaptation fonctionnelles, la neurologie polyvalente, des troubles des apprentissages et du neurodéveloppement de l'enfant, le traitement des brûlés, des amputés, les lombalgies chroniques, la traumatologie-orthopédie et médecine du sport ainsi que de l’éveil de coma (4 lits dédiés au sein d’une unité de 18 lits de MPR neurologique). Le plateau technique comprend en outre de la balnéothérapie, de l’isocinétique, un appartement thérapeutique, un simulateur de reprise de la conduite automobile, un jardin thématique et des
essais d’exosquelettes de rééducation des membres inférieurs et supérieurs.

 

D’autres stages sont disponibles, dont notamment le Service de MPR du CH de Dieppe (Drs B. EMEREAUX et A. BEAUCHER), au sein du pôle de médecine de l’hôpital qui accueille environ 50 internes par semestre (internat refait à neuf en 2010). Mais également le SSR Pneumologie du CHU de Rouen – Hôpital de Bois-Guillaume avec 30 lits d’HC, forte activité de consultation : réadaptation respiratoire, gestion de trachéotomie, bilan de déglutition dont pharyngoscopie (Pr E. VERIN). Ce dernier stage peut être validant en tant que semestre de MPR, ou réalisé comme stage libre.

 

Les Stages obligatoires et Stages libres
- Neurologie : 4 terrains de stage (Rouen, Le Havre, Evreux, Elbeuf), avec par exemple un accès privilégié au service du Groupe Hospitalier du Havre (4 internes de neurologie et 2 de MPR par semestre) où l’interne évolue successivement en neurovasculaire, USINV et neurologie polyvalente, et suit les consultations : post-AVC, épilepsie, pathologies neurodégénératives mais aussi ENMG et EEG.
 - Rhumatologie : 5 terrains de stage (Rouen, Le Havre, Evreux, Elbeuf, Dieppe) avec par exemple le service du CH Elbeuf, « petit » service d’hospitalisation de 9 lits mais bénéficiant d’une importante activité d’avis et de consultations, dont notamment des consultations d’internes, à la fois formatrices et bien encadrées.
 - Pédiatrie : stage de Neuro-pédiatrie au CHU (Dr Vanhulle) avec activité de consultations exclusive (paralysie cérébrale, myopathies), CAMSP accès neurodéveloppement, consultations spécialisées d’appareillage, consultations multidisciplinaire (toxine, handicap, myopathies). Possibilité de travailler sur l’Analyse Quantifiée de la Marche (AQM). Equipe très active.
 - Gériatrie : stage dans le service de Gériatrie au CHU de Rouen, très facilement accessible aux internes de MPR et très formateur. Importante activité d’hospitalisation mais possibilité de suivre les avis interservices de l’équipe mobile et équipe médicale très présente et très encadrante. D’autres terrains peuvent être ouverts le cas échéant.
 
- Stages libres : beaucoup de choix de stages dont notamment en Service d’explorations fonctionnelles uro-digestives au CHU de Rouen (B.U.D, explorations à l’effort, explorations digestives avec le Pr A-M LEROI. Stage possible à LADAPT - CSSR pédiatrique de 30 places d’HC, 20 d’HDJ à Caudebec-lès-Elbeuf (affections de l'appareil locomoteur, du système nerveux, des systèmes digestifs, métabolique et endocrinien, du système respiratoire - Dr O. HAMY). Stage de médecine du sport à l’IRMS² (Dr M. ROUDESLI), institut jouxtant celui du CRMPR et largement ouvert aux internes de MPR (pathologies de l’appareil locomoteur, épreuve d’effort, handisport, accompagnement à la reprise de l’activité sportive). Stages de cardiologie, pneumologie, endocrinologie, médecine du travail ou encore inter-CHU sont réalisables en fonction du projet professionnel de l’interne.
 
Formation
Au sein des Herbiers (« C.H.U. ») :
- Cours sous forme de topos « flash » hebdomadaires, réalisés et présentés par les internes.
- Topos internes de 30 à 45min sur des thématiques MPR (anatomie, pathologies neurologiques ou orthopédiques, présentation de thèse) mensuels.
- Cours assurés par les médecins séniors (45min à 1h30) sur la séméiologie MPR.
- Cours pratiques d’examen neuro-orthopédique.
- Cours d’anatomie (3-4/an) au laboratoire d’anatomie de la Faculté.
- Topos « bibliographie » hebdomadaires ou bi-mensuels, avec présentation (en français) d’un article puis discussion internes-séniors.
- Cours d’anglais médical avec une professeur de langues étrangères anglaise, travail de bibliographie avec présentation et critique d’articles en anglais.

 

Dans les stages « périphériques » : moins de formation théorique proposée mais possibilité de revenir à Rouen pour assister aux topos et cours « longs ».


Accès aux cours de DES : au C.H.U., possibilité d’aller aux cours en dehors des obligations de service (au moins 50% des internes présents). En périphérie, très bonne accessibilité aux cours et séminaires. Paris est proche (1h20 en TER) et donne facilement accès à toute la France.

 

D.U. et Master : Il n’y a pas (ou peu) de D.U. à Rouen, mais Paris se trouvant à proximité, des dizaines de formations universitaires sont disponibles (Neuro-urologie, Isocinétisme, Mouvement, Médecine manuelle et Ostéopathie, Médecine orthopédique…). Possibilité de suivre des UE de Master à Rouen.

 

Activité de recherche : Toute envie de suivre un Master 2 sera soutenue, possibilité de monter un dossier auprès du CHU de Rouen pour demander une bourse de recherche en fonction du projet de l’interne.


FST : Les FST disponibles sont Douleur, Expertise médicale – préjudice corporel, Médecine du sport, Pharmacologie médicale / thérapeutique. S’adresser rapidement au coordonnateur de la FST (Douleur : Dr S. POUPLIN, Rhumatologue. Sport : Pr F. DUPARC, Chirurgien Orthopédique) et au responsable administratif des FST à la Faculté, Mr A. BAZIRE).

 

 

La maquette et le post-internat

Elle est identique à celle proposée dans toute la France ! Une procédure unique en France permet de faire en sorte que l’interne soit le moins pénalisé possible dans ses choix quand son classement dans la promotion n’est pas optimal. En effet il existe à chaque semestre une procédure de pré-pré choix et pré-choix avec présence de l’ARS et des référents locaux de chaque spécialité. Un accord amiable avec les disponibilités de postes est l’objectif pour chaque interne, nécessitant un travail important
en amont pour chaque référent.

A l’heure actuelle, il existe un poste de chef de clinique, possiblement renouvelable en fonction du projet professionnel de l’interne. Existent également 4 postes d’Assistants spécialistes régionaux, l’ARS étant très réactive dans cette région, consciente à la fois des carences de la MPR en Normandie et de la nécessité de favoriser le développement de nouveaux postes dans de bonnes conditions.


Les possibilités de s’installer dans la région sont nombreuses, encouragées par les médecins en poste, par les services et centres de MPR mais également par l’ARS. De nombreuses créations de postes voire ouvertures de services ont eu lieu ces dernières années, donnant la possibilité à chacun de réaliser son projet professionnel en comblant un besoin de santé.
  
LA VIE D’INTERNE
Gardes et astreintes : Aux Herbiers, 1 à 2 gardes (rarement compliquées) par semaine avec repos de garde obligatoire et sénior d’astreinte joignable à tout moment par téléphone. En périphérie ou en stage libre/obligatoire, réalisation des gardes aux urgences et dans les étages (par exemple, 15 gardes/semestre au Havre). Au CHU, une dizaine de gardes par semestre, aux urgences exclusivement.


La ville : Rouen est une ville agréable dotée d’un centre historique reconnaissable entre milles avec ses rues (piétonnes) pavées et ses façades à colombage. La culture y est bien représentée avec de nombreux monuments historiques (Abbatiale Saint-Ouen, Cathédrale immortalisée par Monet, Gros-Horloge…) plusieurs théâtres, des musées (Beaux-Arts, Mémorial Jeanne d’Arc, musée de la Céramique…), plusieurs salles de concert (de l’Opéra au 106 avec sa programmation contemporaine) et des festivales organisés par la ville. On ne peut pas ne pas mentionner l’Armada, rassemblement (gratuit) de grands voiliers qui attire tous les 4 ans (une fois par internat de MPR !) jusqu’à 4 millions de visiteurs sur les Quais de Seine.


La vie : Vivre à Rouen est une expérience difficilement regrettable, avec des loyers attractifs (400-600€ pour un T2 en centre-ville), des commerces omniprésents (également des marchés répartis dans toute la ville), et une vie nocturne importante pour une ville de province avec de nombreux bars et restaurants remplis en toutes saisons. Pour information, la pinte en happy hour varie entre 4 et 6€. Outre la culture mentionnée précédemment, la pratique sportive est très accessible via les
nombreux clubs de sports aux alentours, mais également le jogging sur les quais de Seine, les ballades en forêt(s) bordant Rouen, les randonnées à vélo…

 

La région : La Normandie est une région très diversifiée, propice aux visites culturelles, naturelles et sportives. La mer est à 1h (Deauville, Honfleur, Etretat notamment), tout comme les principales villes de la célèbre Côte d’Albâtre. Cela rend l’internat plus agréable avec possibilité de garder un logement durant toute la formation. Les périphéries sont en effet parmi les plus proches de France, avec un trajet maximal d’une heure (TER ou voiture). La proximité avec Paris est également un atout, et
donne de nombreuses possibilités de sorties les week-ends.

​Le logement : Possibilité d’être logé dans l’internat de Rouen, dans une bâtisse à colombage dans l’enceinte du CHU (centre-ville) et qui propose de nombreux améliorés et soirées à thème, afterworks, durant lesquels interviennent parfois les bars de la ville (www.internes-rouen.org). Au Havre, possibilité d’être logé à l’internat de l’Hôpital Flaubert au centre-ville, avec une ambiance encore plus conviviale et des soirées hebdomadaires, le mercredi, dans la boîte de nuit de l’internat.
Internats également disponibles à Dieppe et Evreux. Comme dit plus haut, les logements dans la région sont plutôt accessibles, en centre-ville de Rouen comme du Havre, avec de nombreuses possibilités de colocation. ​


Venez faire votre internat en terre Viking !

Nous utilisons vos données dans le respect de la loi RGPD. Pour en savoir plus, consultez notre Politique de confidentialité.

Pour toute autre question, contactez-nous.